Des news du Valais

Comme annoncé il y a quelques temps, je travaille désormais en Valais. Ca se passe tellement bien que j’ai pas eu trop le temps d’écrire des billets ici.

Je découvre mon troisième canton suisse. On m’avait raconté des trucs sur les valaisans, je crois qu’en fait ce qu’on dit n’arrive pas à la cheville de la réalité. Sur Twitter, vous savez le truc qu’on sait pas vraiment à quoi ça sert, j’y évoque mes étonnements valaisans grâce à un hastag #IntégràSion (merci Eric pour ce bon mot), vous pouvez suivre ça sur ce lien. Tu vois comment ?

Publicités

Consternation

Je suis quelque peu consterné par des échanges de tweets. En effet, hier j’annonçais partir travailler sur Sion. Je me faisais une joie, dans le futur, de vous raconter l’intégration d’un breton en Valais en y ponctuant mes billets de quelques jeux de mots sur Sion. Mais en fait, je crois que vous les avez tous fait hier.

Du coup, voici un florilège de jeux de mots sédunois. Comme vous le savez, le respect du droit d’auteur est pour moi quelque chose d’important, je vais donc créditer chacun de sa petite prose.

Zil avec un très grand classique :

Tu nous diras ce que tu penses de la buée, la fameuse boîte de nuit… C’est là qu’on danse à Sion.

En parlant d’insertion, El Caro :

Pour les municipales, tu voteras Alain, car Alain sert Sion.

ce à quoi Luziadell a répondu :

et pas Dix, parce que Dix perd Sion

Moyg vit en France, ne connaissant pas la Suisse il se renseigne :

y a du monde dans le Valais ? Tu risques de connaitre qu’onze types à Sion.

PLeClown a souhaité me féliciter pour cet emploi :

T’es prêt à être sympa ? Parce qu’on félicite, à Sion

Avec El  Caro je partage une certaine lubie sur les menhirs ou autre cupule :

Y a des cupules à Sion ?

Zil me souhaite de réussir ce job, il ne veut pas de :

#fail à Sion.

De manière assez étonnante le roi du jeu de mot raffiné, Erdrokan, a juste montré sa surprise sur ma nouvelle ville :

quand je lis toutes les blagues pourrites sur Sion, je me dis qu’heureusement que tu vas pas bosser à Gland….

Voilà, tout cela pour me rendre compte que j’ai vraiment une timeline déplorable sur Twitter. Bon, je vous laisse, j’ai faim. Je crois que je vais aller manger des falafels… à Sion bien sur.

Travail

Ben voilà, je viens de trouver du travail à Sion.

Le projet professionnel me botte un max. Pour faire simple et rapide, c’est une boite faisant du chauffage, de la ventilation et de la climatisation ; on appelle ça du CVC. Bref, je commence lundi.

Dans le futur, attendez-vous surement à quelques billets sur l’intégration d’un breton en Valais.