COP 21

Le problème avec les politiques c’est que leur contrainte première est de se faire élire de nouveau aux prochaines élections. Du coup, quand ils sont au pouvoir ils doivent trouver un truc fun à faire, un truc garantissant une réélection. Ca donne un regard sur les évènements qui ne va pas au delà de 5 ans, vous pouvez introduire une petite variation selon les pays.

Et donc à ces gaziers là on leur présente un problème en leur disant : il faut que vous preniez, aujourd’hui, des décisions dont les premiers impacts ne seront probablement pas mesurables avant 10 ou 20 ans. 

Et vous pensez vraiment qu’ils vont faire quelque chose ?

Le corollaire à cela, c’est que les seuls systèmes politiques qui pourraient se soucier du climat, ce sont les dictatures. Kim Jong Un, si tu me lis…

La solution serait d’accélérer le temps, ou de faire comme tel. On les pose tous sur une île submersible à marée basse. On vient vous chercher quand vous aurez de vraies solutions. Il faut six heures pour que la mer monte. À eux de bosser.