De l’importance de la position, en vélo.

Je ne suis pas un grand rouleur. Je fais mes sorties comme ça, selon le temps et la motivation. J’ai un vélo qui a le poids des ans mais comme on a vécu beaucoup de choses ensemble, je l’aime bien. J’ai toujours tenté de régler ma position le mieux possible en me basant sur divers bouquins.

Ceux qui me connaissent savent que j’ai une charpente osseuse légèrement tourmentée. J’ai eu plusieurs fois des gros maux de dos après des sorties vélos. L’été passé, j’ai fini par me convaincre d’aller faire une étude posturale. C’est quoi ? On te mesure dans tous les sens, on te fait pédaler sur ton vélo avec des capteurs un peu partout et on déduit la meilleure  position pour toi sur le vélo. Au delà d’un certain prix, ce genre de prestation est offerte avec l’achat d’un vélo. J’ai préféré ne pas faire de la sorte. Toutes les formes de cadre n’étant pas les mêmes, j’ai pas eu envie que les résultats soient influencés par le stock de vélo du vendeur. Qui plus est, je suis allé voir une personne qui ne fait que ça et qui, du coup, ne vend pas de vélo.

Ca m’a couté 300 chf (250 euros), c’est assurément le meilleur investissement que j’ai fait sur mon vélo. Je n’ai pas du tout la même position et je me sens nettement mieux. Auparavant, je passais les cols en relançant en permanence. L’autre jour j’ai fini par me mettre en danseuse juste dans les six derniers des 32 kilomètres du Grand Saint Bernard. Le reste s’est passé tranquillement assis sur la selle. C’est nettement plus reposant et efficace. Bref, je tiens des vitesses supérieures dans les ascensions, en me faisant moins mal.

Mon vélo actuel est réglé plutôt bien. Le jour où je veux en changer, je sais exactement quelle forme et taille de cadre il me faut. Je conseille vivement de le faire.

Je vous joins une petite photo avant et après, on voit assez bien la différence de position.

Différence de position.
Différence de position.

 

J’en profite pour faire un peu de pub à la personne avec qui j’ai fait ça. Il s’agit de Didier Duruz d’Ergocycle, avec le lien pour le site web. Personne très sympathique et compétente. Il bosse aussi avec des coureurs pros.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “De l’importance de la position, en vélo.

  1. C’est pas la taille qui compte, mais la position ? M’en souviendrai, tiens…

    Plus sérieusement, je pense que les réglages sont essentiels, et c’est ce qui me fait déconseiller les grandes surfaces du sport, quand on voit qu’ils conseillent une à deux tailles au dessus, j’imagine même pas leur demander un conseil sur le recul ou la hauteur de selle…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s