Du bon usage des licences Creatives Commons

Ayant un peu de temps, je tente de ressusciter ce blog. Pour cela, il me fallait un sujet et une victime. La victime sera Gael, le sujet : les licences Creatives Commons.

Dans mon fil Twitter, ce matin, j’ai vu une discussion entre Frédéric et Gael ; la voici. Pour résumer, Gael publie une photo sur le web, Fred la trouve utile et du coup demande ce qu’il en est quant à une possible réutilisation. Gael répond par la positive : Creative Commons

Alors oui, mais non. Résumer le droit d’auteur d’un document à c’est en Creative Commons, ça ne veut pas dire grand chose. Creative Commons est le nom d’une organisation qui gère tout un ensemble de licences. Il y a donc plusieurs type de licence dites Creative Commons. Ne pas préciser laquelle on choisit équivaut, en fait, à ne pas faire grand chose.

On peut citer par exemple le CC-Zéro qui correspond grosso modo à du domaine public. À l’inverse il y a la CC-BY-NC-ND qui oblige à citer l’auteur, la licence et interdit toute modification du document ainsi que toute réutilisation commerciale.

Dans l’idée, vous pouvez vous même composer votre licence selon vos désirs :

  • mettez toujours le CC : ça précise que c’est une licence Creatives Commons ;
  • rajoutez un by : ça oblige à vous citer comme auteur dans toutes futures réutilisations ;
  • un NC : permet d’interdire une réutilisation commerciale ;
  • un ND : permet d’interdire les modifications dans les réutilisations, on laisse mon oeuvre telle quelle ;
  • un SA : pour share alike, les oeuvres dérivées restent sous la même licence.

Vous pouvez trouver tout cela, un peu plus détaillé, sur cette page.

Pour ma part, les photos que je publie sont sous licence CC-By-SA. Cela signifie donc que vous devez me citez comme auteur et que vous devez maintenir ce que vous en faites sous la même licence. N’ayant pas précisé de NC ou ND, vous pouvez les modifier et les utiliser commercialement.

Du coup, Gael, tu fais quoi ?

Publicités