Connaître la Suisse par la petite boite.

Je suis très intéressé par l’image (je produis beaucoup de photographies), mais, de façon assez paradoxale, j’ai de grosses lacunes concernant l’image des peoples du pays dans lequel je réside.

Je vis en Suisse depuis 2007. J’y ai découvert ce pays par la radio et l’écrit. Je n’ai pas de télévision, depuis cinq ans je suis donc les informations de mon pays d’accueil par la radio et différents journaux. J’ai ainsi beaucoup de mal à associer un visage sur un nom ; en revanche j’ai plus d’aise à associer la voix au nom. J’ai une anecdote plutôt marrante à ce propos :

Fin 2007 j’ai suivi avec intérêt les élections fédérales puis les élections au Conseil Fédéral. Il s’agissait pour moi de découvrir la vie politique de mon nouveau pays, je l’ai donc fait au travers de la radio et de l’écrit. Quelques mois plus tard, en août 2008, j’étais au mariage d’un de mes voisins fribourgeois, je me sers à boire. Et à coté de moi un homme s’approche, sa lourde voix caverneuse me demande de luis servir un verre. J’obtempère, tout en me disant que sa voix me dit quelque chose, mais pas le visage. Clairement, je connaissais bien cette voix. Je lui demande si l’on se connait. Probable, me répond-il. La discussion se poursuit entre lui et moi, je finis par recoller les morceaux, il s’agit de Christian Levrat, le président du Parti Socialiste suisse. Il a plutôt été amusé par la situation.

Cette situation – connaitre les noms des gens et leurs fonctions, mais être souvent en difficulté pour connaître leur visage – est parfois problématique. Il m’arrive de me déplacer sur des évènements pour réaliser des photos mais ne pas me rendre compte de qui est la personne en face de moi. Petit-à-petit je tente de corriger ces manques, mais le fait de ne pas regarder la télé est freinant.

Bref, j’ai découvert ce pays par la radio. J’arrive à associer de nombreuses voix à des noms d’animateurs ou de journalistes de la Radio Suisse Romande, pardon de la Radio Télévision Suisse branche radio. Là dessus, je suis au même niveau que le reste de la population. Une voix, pas d’image. Et puis…

Et puis dimanche dernier je répondais à une colle posée par Magali Philip sur Twitter, j’y ai gagné le droit d’assister à la matinale de la Première à la Radio lundi matin. Outre le fait d’avoir pu voir de l’intérieur le fonctionnement de la radio, j’ai aussi pu associer des visages à des voix et des noms. Ces voix sont celles de journalistes qui m’ont fait découvrir ce pays. C’était vraiment très sympa. De manière très ironique Bertrand Piccard était ce matin l’invité de l’émission En ligne directe, nous avons pu un peu discuter. Ironique parce que Bertrand Piccard est probablement une des très rares personnalités suisses pour lesquelles, avant mon arrivée, j’aurais été capable d’associer nom et visage tout de suite ; avec Roger Federer ou Fabian Cancellara je pense.

Ainsi, aujourd’hui je me retrouve à connaitre les visages des personnes parlant dans la petite boite, mais toujours pas ceux de la télévision. J’ai décidément un angle de vue très particulier de ce pays. Et probablement très marginal.

J’en profite aussi pour remercier particulièrement Magali Philip et Nathalie Ducommun pour l’accueil que j’ai reçu ce matin lors de leur émission, et aussi toutes les personnes croisées dans les couloirs.

Advertisements

8 réflexions sur “Connaître la Suisse par la petite boite.

  1. Bonn idée! Faisons des quizz au cours desquels il faudra reconnaître les voix des personnalités de l’actualité helvétique! Cela nous changera de l’obsession de l’image! 😉 Et on pourrait proposer à Yann Lambiel de participer (distinguer entre le vrai Freysinger, Couchepin ou Brélaz et leur imitation!), histoire de pimenter un peu le jeu! 😀

  2. Très joli billet… mais je te rassure, même les Suisses pure-souche (quoi que cela veuille dire) ont bien du mal à associer les noms, et les visages de leurs ”célébrités”.

    Il me semble que cela rentre totalement dans cette manière de vivre typiquement helvétique (que certains qualifieront d’un peu hypocrite) qui veut que l’on ne s’occupe pas de ce que fait son voisin même (surtout) s’il est célèbre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s