Compensation carbone de son blog

Ce matin, une amie blogueuse lausannoise, Funambuline, me questionne sur Twitter à propos d’une démarche dont elle vient de prendre connaissance ; il s’agirait de compenser la consommation en CO2 de son blog. Démarche très intéressante. Si je me lance dans de la sociologie au doigt mouillé, j’ai tout de même l’impression que le blogueur moyen – pour celui que je côtoie – est légèrement bobo et est soucieux de l’environnement. Lui proposer de continuer ses facéties sur le net, tout en atténuant son impact sur l’environnement : du bonheur.

Funambuline étant curieuse, elle me questionne sur le sérieux de la chose. Je vais donc parcourir ce site web. Les explications scientifiques y sont claires et pertinentes. Il y a des chiffres, que je n’ai pas vérifiés dans les détails mais qui semblent justes. Ces chiffres se basent sur des valeurs moyennes de consommation électriques. Chose très intéressante, il n’est pas seulement compté votre consommation pour surfer, il est compté la consommation des serveurs hébergeant votre blog, sur une base (moyenne) de 15 000 vues par mois.

Cette démarche propose donc de planter un arbre dans la région de Rennes en France afin de compenser ce que l’électricité nécessaire au fonctionnement de votre blog va rejeter comme quantité de CO2. L’essence et le lieu de plantation sont tels que l’arbre planté assimilera plus de CO2 que ce rejet de CO2 moyen par blog. Bien !

Oui, mais…

Les arbres, il faut les payer ; les pépiniéristes qui vont les planter, aussi. J’ai parcouru le site internet, mais je n’ai trouvé au sujet du financement. Il y a seulement cette phrase

Nous avons d’ores et déjà décidé de planter jusqu’à 1000 arbres, pour les premiers 1000 blogs qui accepteront de participer à l’opération Blog zéro Carbone.

Cela sous-entend que la plantation serait offerte (?) pour les 1000 premières demandes. Quid, après ? D’un naturel curieux je suis, mon téléphone j’ai pris. J’ai téléphoné au numéro mis dans les contacts, histoire d’en savoir plus sur le financement. Je tombe sur une société de placement financier à Paris, société qui ne connait même pas le nom de Bonial ; société promotrice de ce projet. La mise en confiance commence à tendre vers 0. De fait, il y a aussi une adresse mail en contact. Je n’ai pas fait de mail, quand on triche sur le téléphone, il n’est pas trop compliqué de tricher sur le mail.

Voulant tout de même en savoir plus, j’ai continué à creuser. Bonial fait planter les arbres en question par une société pépiniériste. J’ai été voir le site web de la société ; aucune implantation apparente en Bretagne. J’ai fini par avoir un échange téléphonique avec un responsable de cette société pépiniériste, au cours duquel on m’a bien confirmé que des arbres allaient être plantés en région rennaise pour Bonial. Ouf !

Il semble donc que des arbres soient réellement plantés dans le cadre de ce projet. La démarche n’est donc pas inutile. En revanche, le promoteur du projet gagnerait très surement à être beaucoup plus clair sur le financement de la chose. Je veux bien mettre un joli badge sur mon blog pour un idéal écologique, mais j’ai aussi besoin de savoir qui se cache derrière.

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “Compensation carbone de son blog

  1. Peut-etre peut-on discuter de la façon la plus efficace de bloguer ? Ou alors de créer un mouvement de blogueurs « qui éteignent leur ordi quand ils ne l’utilisent pas » ou « qui ne restent pas connectés en permanence » ? Avec un joli logo ? Définir un liste de trucs pour optimiser sa consommation ? Est-ce qu’il vaut mieux écrire sur papier et scanner ses notes ? 😉

    Je ne plaisante qu’à moitié. Je pense à une liste du genre à ce que l’on peut trouver pour la voiture et la consommation d’essence (contrôler la pression des pneus, etc.)

    C’est joli, ces opérations marketing de plantage d’arbres et autres et ça a l’avantage de donner l’occasion du débat, mais ne serait-ce pas plus utile de rationnaliser nos utilisations ? Je ne retrouve pas le lien, mais j’ai lu/entendu une liste de conseils d’une grosse marque de voiture genre Mercedes ou BMW sur comment économiser de l’énergie. La dernière suggestion était de laisser la voiture au garage et de prendre le vélo ou ses pieds pour les courts trajets…

    Je finirai par un papier qui ne révolutionne pas le monde, mais qui a l’avantage de donner des chiffres clairs sur la consommation papier vs. électronique et couper certaines théories maintes fois entendues – « Je suis écolo, je n’utilise plus de papier, la preuve : j’ai deux smarthones qui se synchronisent en continu, deux laptops, un réseau wifi domestique qui tourne 24h/24, un desktop au boulot que je n’éteins jamais, une tablette, un kindle et je stocke 3TB de données, d’ebooks et musique en ligne, ce qui, évidemment, n’a aucun impact sur l’environnement…  »

    Le papier: http://www.imaging.org/ist/publications/reporter/articles/REP26_5_6_NIP27DF11_SHIBATA_PG7.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s