Les 4 piliers du logiciel libre

Rapide billet pour citer Fanny l’autre jour sur Twiter qui a évoqué les quatre piliers du logiciel libre :

  1. Être moche. Une belle interface, c’est pour ces tantouzes de chez Apple ;
  2. Être compliqué. Faire partie des élus, ça se mérite ;
  3. Si c’est buggué, c’est de votre faute. Apprenez le C, le Java et le Fortran et corrigez ;
  4. Un logiciel libre est supérieur à un logiciel non-libre, indépendamment de leurs performances.

Il faut avouer que ce serait moins drôle s’il n’y avait pas réellement un fond de vérité.

Advertisements

7 réflexions sur “Les 4 piliers du logiciel libre

  1. 5. Si tu as des problèmes, c’est que tu n’as pas lu la documentation, même si celle-ci est longue, obscure, semi-introuvable ou pas à jour. On te dira « lis le manuel » comme on pourrait aussi bien te dire « lis le source » voire « observe l’univers » (crédits pour cette dernière expression: David Madore).

  2. Pour les points 1 et 2 : j’en aurais plutôt fait des piliers du logiciel en général, puisque ce n’est ni propre aux LL, ni plus fréquent chez eux (ou plutôt : il n’y a rien de flagrant qui permettrait de l’affirmer sans chiffres à l’appui).

    Le point 3 est très vrai (mais de toutes façons il n’y a pas de bugs dans les logiciels libres 😀 ). Le 4 aussi, à la réflexion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s