Cyclisme urbain

Les relations entre cyclistes et automobilistes ne sont pas toujours très faciles à gérer. Les automobilistes sont souvent persuadés qu’ils ont la place de doubler les vélos dans un trou de souris, mais oublient en fait que le code de la route leur suggère de laisser un mètre de distance lors d’un dépassement.

Hier soir nous étions avec des amis dans le centre de Lausanne. Comme souvent, nous y étions en vélo. Nous sommes rentrés à la maison vers 20h30. Nous étions au Flon, pour ceux qui ne connaissent pas trop Lausanne cela donne environ 350 mètres de dénivelés positifs pour arriver chez nous (Epalinges).

Pendant un certain moment la route du retour passe par la route de Berne. En l’état, ce sont des avenues urbaines aménagées en deux voies de circulation dans chaque sens avec un terre-plein central. Hier soir nous étions donc sur cette chaussée. Après un feu un automobiliste me dépasse en profitant de mon tee-shirt pour nettoyer le coté droit de la carrosserie de son SUV. Je dois avouer avoir été légèrement excédé par la situation. Il y une claire mise en danger d’un usager de la route pour simplement gagner 3 secondes.

En réaction j’ai tendu mon bras gauche vers la chaussée, moins droite sur le guidon. J’ai continué à monter cette avenue avec le point gauche serré en direction des rétroviseurs des voitures qui souhaitaient me dépasser.On notera que mon bras ne fait pas un mètre de long et ne dépasse donc pas de la distance que les voitures doivent respecter quand elles me dépassent.

Fanny était quelques mètres derrière moi et à admirer la situation. Pas une voiture à tenter un dépassement sans y mettre de la distance. Elles ont toutes attendues d’avoir de la place pour dépasser.

Il est triste d’en conclure que le seul moyen de bénéficier d’un espace plus ou moins vital autour de son vélo, parmi des enclumes de plus d’une tonne, est de se montrer agressif envers les conducteurs. Le bras tendu, point fermé, en direction des voitures était clairement un signe d’hostilité.

 

Publicités

2 réflexions sur “Cyclisme urbain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s