Suite du billet précédent

Je faisais remarquer dans le billet précédent qu’une erreur revenant régulièrement consistait à inverser latitude et longitude dans l’infobox d’un article Wikipédia. Je suis allé un peu plus loin dans ma démarche. J’ai pris l’outil de Myst. Je lui ai demandé de me sortir une liste d’article en prenant un point au milieu de la France mais en inversant la latitude et la longitude.

Comme prévu on a pas mal d’article sur la corne de l’Afrique, éthiopie, somalie, etc. Mais comme je m’y attendais je suis aussi tombé sur des articles concernant la France : Villeneuve-sous-CharignySaint-Sulpice-Laurière, etc.

Là encore, une bonne idée de maintenance. Vous prenez la zone géographique qui vous intéresse, vous inversez la latitude et la longitude et vous mettez ça dans l’outil de Myst. Assurément vous y trouverez des articles vous concernant mais localiser à plusieurs milliers de kilomètres du bon endroit.

A vous de jouer.

 

 

 

Chercher l’erreur.

Je contribue pas mal sur le projet gélocalisation de Wikipédia. Cela consiste souvent à localiser des objets qui ne le sont pas. De temps en temps je varie les plaisirs en détectant des objets mal géolocalisés. Une méthode consiste à servir du modèle {{KML}} dans une catégorie précise. Petit exemple, je prends les églises classées monuments historiques en France. Je demande de les voir sur une carte, ça donne ça :

Hum ?

Voilà donc une jolie église aux Monuments historiques français en pleine corne de l’Afrique. En fait, il s’agit d’une petite erreur assez fréquente. Le contributeur avait les bonnes données, mais il a inversé latitude et longitude.

Bref, n’hésitez pas à vous servir de {{KML}} pour faire de la détection d’erreur : objet mal localisés. Et faites attention à ne pas confondre latitude et longitude dans les infoboxs.

Fallait le trouver

Le VRAI™ rendez-vous wikipédien de l’été n’as pas eu lieu la semaine passée en Israël, mais se tiendra le 20 aout prochain en Suisse romande.

Les français seront encore nombreux à venir cet été pour cabaliser et décider de l’avenir de Wikipédia. Nos amis d’outre-jura devront quand même se méfier des tarifs de roaming pratiquées par leurs opérateurs de téléphonie mobile. Le roaming en 3G peut couter très cher. J’ai néanmoins trouvé un endroit de suisse-romande où les réseaux de téléphonies suisses ne passent pas alors que les français (deux sur trois testés) passent. Contre toute attente ce lieu n’est pas le long de la frontière française, mais plutôt distante de celle-ci.

Cet endroit – intéressant pour nos invités – est donc hors réseau de mobiles suisses mais couvert par les réseaux français. Il se trouve à 13,5 kilomètres de la plus proche frontière française (lacustre). Cet endroit se trouve exactement sur une importante ligne de partage des eaux. On peut y déguster de bonnes bières en terrasses, voir même un verre de lait. Ah, j’oubliais, Wikipédia a un article sur cet endroit.

Au premier lecteur qui trouvera cet endroit, je lui y offrirai une bière cet été.