Question d’emballage

Je crois que ce billet va faire rire notre ami canidé. En effet, lors d’une soirée bien arrosée comme la Suisse romande les connait,  je l’avais déjà saoulé avec cette histoire.

Quel emballage choisir pour sa bière ? La question peut paraitre étonnante, mais je vous assure que la réponse peut l’être tout autant. Regardez la photo ci-dessous.

Deux bières

Il ne s’agit pas de juger des qualités aromatiques d’un breuvage par rapport à l’autre mais de se poser la question de l’emballage. Lequel choisir ? La bouteille en verre à gauche ou la canette en aluminium à droite ? Quel contenant est le plus gourmand en énergie ?

J’ai pris deux  contenants de même volume afin que la comparaison ait un sens. Il s’agit dans les deux cas d’un volume de 0,5 litre, votre conseiller en énergétique ne fait pas les choses à moitié. Après avoir vidé les deux récipients, je les pèse :

  • environ 20 grammes pour la canette aluminium ;
  • environ 200 grammes pour la bouteille en verre.

Premier constat, l’emballage en verre est 10 fois plus gourmand en matière que celui en aluminium, en termes de masse.  On pourrait donc se dire qu’il faut privilégier l’aluminium. Allons plus loin dans la réflexion. Quelle quantité d’énergie est nécessaire pour produire ces emballages ?

Des bouteilles de verre (neuves) demandent 10 MJ/kg de matière, avec 50% de verre recyclé on arrive à 7 MJ/kg. La production d’aluminium neuf consomme 250 MJ/kg de matière (source : RAVEL manuel de l’industrie, Notions et données d’économies énergétiques).

Ainsi, avec des matériaux neufs ma bouteille en verre demande 2 MJ pour être produite, ma canette en aluminium demande 5 MJ. Premier enseignement : ce n’est pas parce que l’emballage d’aluminium est moins massif qu’il est plus économe en termes d’énergie. Pour le même volume de bière je consomme 2 fois et demi plus d’énergie avec l’alu que le verre.

Dans ce premier raisonnement j’avais pris des matières neuves. Faisons le même avec des matières recyclées.  Selon l’Office fédéral de l’environnement, l’aluminium recyclé ne consomme que 5% de l’énergie à consommer pour l’aluminium neuf. Selon ce même site, 35% de l’aluminium est recyclé. Cela donne pour ma bière avec du verre recyclé à 50%, qu’il me faut 1,4 MJ et pour de l’aluminium recyclé à 35 %, il faut 3,33 MJ.

Dans les deux cas le verre est toujours gagnant malgré son net sur poids. Les  emballages en aluminium ne sont donc avantageux que si un très fort recyclage est mis en place. Ce n’est qu’un petit exercice sur un cas particulier, mais je crois que mon lectorat est assez consommateur de bières, donc ça devrait lui parler.

Dans cette petite réflexion je n’ai pas pris en considération l’énergie consommée dans le transport des matières premières (céréales pour la bière …), dans le transport entre la brasserie, le lieu de vente et le lieu de consommation. Beaucoup de choses à considérer.

Pour ma part, j’ai des voisins qui brassent au rez-de-chaussée de l’immeuble. Du coup j’achète de la bière dans des bouteilles en verre, de la bière brassée 7 ou 8 mètres sous mon salon. J’économise dans l’emballage et dans les transports. Et en plus, elle est plutôt bonne. Vous venez gouter ?

SantéSanté,

Ludo

Publicités

12 réflexions sur “Question d’emballage

  1. « Après avoir vidé les deux récipients… »

    Vidés où ? Je suis sûre que pour économiser l’énergie nécessaire au recyclage de l’eau qui sort de ton appart, et pour diminuer l’impact écologique d’1 litre de bière déversée dans les eaux usées, tu les as vidées dans ton gosier ?

    Quel martyr de l’écologie et de la science, ce Ludo… 😉

  2. Très intéressant. J’ai deux questions :

    tu parles de l’énergie pour produire l’emballage ou pour produire 200 g de verre ? Parce que produire une bouteille de verre (de 200g) de forme « usuelle » et produire une bouteille de verre de 200g de forme comme ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouteille_de_Klein ça ne doit pas coûter pareil. Le cylindre d’alu doit être « plus simple » à produire qu’une bouteille en verre dont la forme est parfois esthétique (Chimay p.ex.)
    Est-ce que le coût est linéaire ? Y’a pas mal de mini-tonneaux qui se vendent dans le commerce (genre 5 L) et tous en alu. Est-ce que c’est parce que le poids du verre serait prohibitif pour le client ? Est-ce que construire un tonneau de 5 L en verre couterait plus que du 7MJ/kg (un peu redondant avec la question du dessus) ?

    1. Je parle bien de l’énergie nécessaire à la production d’une masse donnée de telle ou telle matière. Effectivement dans le cas spécifique de bouteilles en verre plus ou moins travaillées, le coût énergétique doit augmenter. Mais dès qu’on passe dans la production de masse (bouteille de Leffe par exemple) le surcout de technicité pour former le verre est couvert par la quantité.

      La seconde question est super intéressante, c’est un coût moyen qu’on peut considérer comme linéaire, donc le cout énergétique d’un tonneau de 5L serait toujours à considérer avec ce 7MJ/kg. Je pense qu’il y a plusieurs réponses au fait de ne pas trouver des récipients de 5L en verre. Tout d’abord j’ai un gros doute en termes de résistance des matériaux, un grand récipient de 5L peut-il supporter les variations de pression comme ça ? Le verre est assez cassant, les vignerons de Champagne ont eu longtemps des soucis de casse dans leurs caves, simplement du à la pression. Ensuite, oui le sur poids serait problématique pour le client effectivement.

      Et puis ne pas oublier quelque chose. Pour le moment, le coût (financier) de l’énergie n’est pas trop un problème. Cela représente une portion telle minime de la valeur du produit, que le producteur s’en fout un peu. On va surement plus te proposer des bouteilles en verre, mais dans un soucis marketing. C’est plus joli que l’alu.

  3. Question vraiment intéressante. Dans le sens dans lequel tu vas, on peut rajouter que les bouteilles de verre sont réutilisables tandis que les canettes en alu sont juste recyclables. Par contre, il faudrait voir l’impact sur le transport de transporter 0.5 kg de bière dans une bouteille de 0.2 kg plutôt qu’une canette 0.02 kg… Mais à la grosse louche, ca ne doit pas impacter énormément…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s